Share on TwitterTweet
GISEMENT DE BOULSA, WEST AFRICAN (70.4Mt@0.2%Cu@0.3g/t Au@166g/t Mo @1.1g/t Ag) | Burkina-emine
Partners
TTG GF CONSULT
Annual Archive

GISEMENT DE BOULSA, WEST AFRICAN (70.4Mt@0.2%Cu@0.3g/t Au@166g/t Mo @1.1g/t Ag)

22 janvier 2014


PROJET DE BOULSA

Localisation et accès

Le projet Boulsa comprend plus de 30 permis contigus, détenus à 100 % par by West African Resources. Il comprend des concessions couvrant 6370 km ² et et situer sur  des terrains Birimiens s’etendant sur 200 kilomètres de longueur et ayants un fort potentiel pour la prospection. Le projet est situé à 90 km à l’est de Ouagadougou la capitale du Burkina Faso et sur le même alignement que Bomboré, un projet émergeant de 5.2Moz Au.



L’accès et les infrastructures sont excellents le projet étant adjacent à une route nationale bitumée et l’infrastructure locale comprend une ligne électrique à haute tension à proximité, un  accès à l’eau en quantité suffisante et une main-d’œuvre importante.

Historique du Projet

–         Les travaux d’exploration à  Bomboré au cours de la période 1989-1994 avec GMC qui a mené un échantillonnage géochimique régionale des sols, des tranchées et l’échantillonnage des roches ont couverts partiellement la zone du projet.

–         West African Resources a été actif au Burkina Faso depuis 2007.

–         Un échantillonnage géochimique Auger a maille espacée a été complété en 2009 par West African Resources sur ​​25 km de la ceinture de roches vertes et a identifié des cibles prometteuses dans les zones Moktedu et Méguet.

–         Juillet 2010, un pic allant jusqu’à 2810ppb Au et de multiples zones d’anomalies ont été identifiés sur le Prospect de Meguet.

–         Novembre 2010, des sondages RC ont testés l’ensemble des anomalies Auger, les sites orpaillages importants et les zones du infill pour la Auger et le RAB.

–         La découverte Moktedu a été faite à partir d’une zone d’exploration vierge en 2011.

–         Juin 2011, West African Resources a acquis le permis Sartenga.

–         Des sondages RAB ont été entrepris à Meguet courant 2011-2012 étendant la minéralisation vers le sud-ouest. La minéralisation à surface à haute teneur a été confirmée par RC et DD en Avril 2012.

–         En Juin 2012, une importante minéralisation de cuivre-or a été interceptée par des sondages carottés à maille large sur le prospect de Sartenga. Par la suite West African a annoncé la découverte d’une minéralisation significative de cuivre – or.

–         West African a déclaré une nouvelle ressource de 174 000 t de cuivre, 651000 onces d’or, 11 000 t de molybdène et 2.5Moz d’argent en Juin 2013.

–         En Décembre 2013, West African a acquis Channel Resources qui a un intérêt de 90 % dans le projet Tanlouka qui est adjacent au projet Boulsa.

 

Géologie du Projet

Le projet Boulsa est situé sur la ceinture Protérozoïque (Birimienne) de Manga – Sebba orientee nord-est et faite de granite et de roches vertes. Cette ceinture  prospective héberge le projet  Bomboré de 5.2Moz Au (Orezone), qui est immédiatement adjacent à l’angle sud-ouest du projet Boulsa. Boulsa est traversée du sud-ouest au nord-est parla faille de Markoye, une zone de cisaillement majeure d’échelle crustale à laquelle un certain nombre de gisements sont associés, y compris Taparko – Bouroum (1.7Moz Au) , Essakane (6.5Moz Au) et de Kiaka (5.0Moz Au).

À l’échelle régionale la géologie du projet se caractérise par des roches métavolcaniques basiques à intermédiaires intrudées par des roches ultrabasiques ainsi que des intrusions de diorite et de granodiorite. Un grand couloir de cisaillement est interprété comme une structure subsidiaire de la faille de Markoye. Plus localement la zone du projet est géologiquement dominé par des granitoïdes, des roches métavolcaniques basiques à intermédiaires et des volcano sédiments mineures.

v Le prospect de Moktedu est situé au Sud-Ouest du projet et se caractérise par une intrusion de diorite qui est fortement cisaillé et constitue le principal hôte de la minéralisation.

v Le prospect de Meguet au nord de Moktedu est situer au contact d’une granodiorite à l’Est et des volcanites basques / volcanoclastiques à l’Ouest. Ce contact est orientée NE-SW et est cisaillé avec veines de quartz E-W associées qui sont semblables a system en échelon.

v A Sartenga la géologie est dominée par les roches volcano-sédimentaires de la ceinture de roches vertes qui héberge le système de l’intrusion de porphyre a cuivre-or. Il est caractérisé par une teneur élevée en sulfure avec la bornite comme sulfure dominant.

TYPES DE GISEMENT

La minéralisation de cuivre-or-molybdène-argent de Sartenga est une minéralisation liée à un porphyre aurifère et cuprifère. Elle est peu profonde avec un enrichissement supergène passant en profondeur à une minéralisation primaire à haute teneur.

Les gisements aurifères du projet Boulsa sont des gisements associés aux zones de cisaillements ou encore des gisement d’or orogénique semblables à ceux rencontrés ailleurs dans les terrains du Protérozoïque inferieur (birimien) de l’Afrique de l’Ouest. Ces gisements hydrothermaux sont généralement tardi-orogéniques et présentent une forte relation avec les réseaux régionaux des grandes zones de cisaillement.

 MINERALISATION

Le projet Boulsa abrite plusieurs zones minéralisations, les prospects les plus avancés étant Moktedu (Au), Meguet (Au) et le gisement de Sartenga (Cu-Au).

v Moktedu correspond à une minéralisation aurifère oxydée en subsurface. La minéralisation est contrôlée par une zone de cisaillement recoupant une intrusion de diorite et formant une zone d’altération plus large autour de la minéralisation avec un halo supergène notable près de surface.

v Le prospect de Meguet est situé juste au nord du prospect de Moktedu. La minéralisation se met en place dans des séries de filons aurifères orientées est-ouest, au sein d’un corridor minéralisé nord-est. Il se compose de corps minéralisés oxydés à haute teneur.

v Le gisement de Sartenga est un gisement d’or- cuivre – molybdène lié à un porphyre avec une minéralisation d’or-cuivre dans une large zone de  minéralisation supergène peu profonde a or et cuivre ainsi qu’une zone de minéralisation primaire dans la carotte de roche fraiche. Une zone de brèche de teneur plus forte le long de la marge sud – est du gisement, comprend les de fortes teneures de cuivre, d’or et de molybdène. La Bornite est le minéral de sulfure dominant et la minéralisation présente un potentiel pour des concentrés de cuivre-or de haute teneur.

Ressources en or-cuivre-molybdène-argent de Sartenga

 Ressources Minérales de Sartenga

West African Resources Limited (ASX: WAF)  a annoncer une nouvelle estimation des ressources minérales inférées pour son gisement de cuivre-or-molybdène-argent de Sartenga, faisant partie du projet Boulsa. L’estimation des ressources minérales pour Sartenga contient 174 000 tonnes de cuivre, 651000 onces d’or, 11 000 tonnes de molybdène et 2,5 millions d’onces d’argent. Elle a été calculée indépendamment par ‘Ravensgate Mineral Industry Resource Consultants’ et a été réalisée en conformité avec les directives du Code JORC. Toute la minéralisation est dans la catégorie des ressources minérales inférées et prend en compte les données de sondages couvrant jusqu’à  mai 2013.

Source: A S X a n n o u n c e m e n t, T h u r s d a y 2 7t h J u n e 2 0 1 3

Sartenga Inferred Mineral Resource – June 2013

(0.45% Copper Equivalent cut-off grade)

Grade

Contained Metal

Zone

Tonnes

Cu

Au

Mo

Ag

Copper

Gold

Molybdenum

Silver

Copper Eq*

(Mt)

%

g/t

g/t

g/t

(Kt)

(Koz)

(Kt)

(Koz)

(Kt)

Oxide

13.5

0.3

0.3

87

1.1

44

112

1

470

Transition

4

0.3

0.4

65

1

11

48

124

24

Fresh

52.8

0.2

0.3

194

1.1

119

491

10

1868

292

Total

70.4

0.2

0.3

166

1.1

174

651

11

2,463

316

www.westafricanresources.com

NB: Some of the figures are modified from company public data

22 janvier 2014

Laisser un commentaire

Member Login
Newsletter
Flash Info

A lire sur burkina-emine:
PRODUCTION INDUSTRIELLE D’OR AU BURKINA RESULTATS DE 2016 ET DEFIS DE 2017.

IAMGOLD Meilleur producteur d’or…
NORDGOLD meilleure société d’exploitation en termes d'exploration / croissance endogène…
SEMAFO meilleur producteur en termes de flux de trésorerie en 2016…
.

Statistics
  • 45
  • 2 671
  • 67 384
  • 7 726 917
COMPANY