Share on TwitterTweet
GISEMENT DE TAMBAO, PAN AFRICAN (20Mt @ 52%Mn) | Burkina-emine
Partners
TTG GF CONSULT
Annual Archive

GISEMENT DE TAMBAO, PAN AFRICAN (20Mt @ 52%Mn)

15 novembre 2013

GISEMENT DE MANGANESE DE TAMBAO

Localisation et Accès

Le  gisement de manganèse de Tambao est situé dans la province de l’Oudalan dans extrême nord-est du Burkina Faso, près de la frontière avec le Niger. Non desservies par les routes ou autres infrastructures, les réserves de Tambao sont à quelque 210 km au nord de la ville de Kaya et 350 km au Nord-Est de la capitale Ouagadougou (340 km de Ouagadougou à vol oiseau).

Ce gisement est estimé être l’un des plus grands gisements de manganèse dans le monde. Son développement est une priorité majeure de l’Etat burkinabé, et il a été un projet successivement ‘on’ et ‘off’ ​​depuis les années 1990. Il y a un manque total d’infrastructures d’exploitation (électricité, eau, construction ou main d’œuvre) et l’absence d’une route praticable en tous temps et capable de supporter la flotte de transport nécessaire pour déplacer le minerai de 210 km à Kaya, ville la plus proche qui soit raccordé au réseau de chemin de fer burkinabè.

GEOLOGIE

Le gisement de manganèse de Tambao au Burkina Faso est la principale indication de manganèse rencontré dans le Birimien. Le gisement se met en place  de fait dans la ceinture de roches vertes d’âge Birimien de l’Oudalan – Gorouol. Plusieurs gisements et styles de gisements se retrouvent dans cette ceinture de roches vertes de l’Oudalan-Gorouol, dont la minéralisation de manganèse à Tambao, les minéralisations Aurifères de Essakane, Gossey, Korizena, Falagountou …

Les roches manganifères de Tambao appartiennent à une petite unité métamorphique d’origine volcano-sédimentaire, isolé au milieu des roches granitiques. Le profil des collines de manganèse montre, d’Ouest en Est, la séquence suivante:

–          des amphibolites

–          des schistes et tufs avec des niveaux de quartzite intercalés, des couches de manganèse et une couche de laves basiques

–          des gneiss.

Le pendage est de 60 ° en moyenne (45 ° à 75 °) vers l’Est et les couches manganifères, sont oxydés en surface, et passent en profondeur a des carbonates, et accessoirement à une gondites.

Minéralisation

Morphologiquement les roches manganifères forment des collines, allongée NW – SE, émergeant de la plaine de sable.

–          La principale colline au nord fait 1550 m de long et 350 m de large et domine la plaine environnante à une hauteur de 77 m.

–          La deuxième colline au sud longue de 850 m et large de 200 m domine la plaine environnante à une hauteur de 44 m.

Le gisement comprend une zone enrichie en carbonate supergène en profondeur. Les unités manganifères Birrimiennes proviennent de tufs ou de sédiments chimiques de silice-carbonate associées aux niveaux de métabasites qui appartiennent à une série de Type «gondite». Les teneurs économiques dans les niveaux de minerais sont limitées aux faciès d’altération supergène des lentilles de gondites qui initialement avaient une proportion plus ou moins importante d’oxydes ou de carbonates primaires.

Ressources

Le gisement de Tambao se compose d’un minerai d’oxyde de manganèse estimée à 20 millions de tonnes à une teneur de 52% à 53% de manganèse, ce qui en fait l’une des ressources de minerai les plus riches en cryptomelane dans le monde.

Operations

 Intérêt économique du gisement

Tout le gisement oxydé peut être exploitée à l’aide d’une fosse à ciel ouvert. Le traitement métallurgique du minerai se fera par simple classification granulométrique pour les 3/4 du gisement, et par décantation et tamisage pour le dernier 1/4 (parties contaminés par la kaolinite, parties moins riches, éboulis). La séparation du minerai chimique (contenant plus de 80% de Mn02) des fines sera par décantation ou d’attrition, suivie d’un traitement magnétique pneumatique ou gravimétrique. Les études de faisabilité suggèrent donc la construction d’une usine d’enrichissement très simple. Le transport du minerai sera assuré par la ligne de chemin de fer Tambao-Abidjan.

Développement du projet

L’octroi des droits miniers sur le gisement de manganèse de Tambao situé dans la région du Sahel au nord du Burkina Faso, fait partie d’un projet plus large de développement des infrastructures pour le Nord du pays.

Le projet intégré Tambao sera développé en deux phases. Dans la première phase,  Pan African Minerals (PAM) va exporter 1 million de tonnes de minerai de manganèse par an et procéder à la réfection de la voie ferrée existante entre Ouagadougou et Kaya, tandis que la construction d’une route d’environ 90 kms dédiée à l’exploitation minière pour délivrer le minerai à la gare du rail à Kaya.

Dans la seconde phase, PAM va exporter un minimum de 2 millions de tonnes de minerai et prolonger la ligne de chemin de fer de Kaya à Tambao pour permettre à un corridor d’exportation entièrement par rails de Tambao à Abidjan.

 

15 novembre 2013

Laisser un commentaire

Member Login
Newsletter
Flash Info

A lire sur burkina-emine:
PRODUCTION INDUSTRIELLE D’OR AU BURKINA RESULTATS DE 2016 ET DEFIS DE 2017.

IAMGOLD Meilleur producteur d’or…
NORDGOLD meilleure société d’exploitation en termes d'exploration / croissance endogène…
SEMAFO meilleur producteur en termes de flux de trésorerie en 2016…
.

Statistics
  • 57
  • 2 671
  • 67 396
  • 7 726 929
COMPANY